De 18 mois à 2 ans

Maintenant qu'il peut toucher à tout, il ne va pas se priver, il va s'en donner à cœur joie.

Motricité locomotion

C’est l’âge du perfectionnement de la marche. Il monte un escalier marche par marche, tenu par la main ou avec appui à la rampe ou au mur.

L’activité devient plus violente. Il grimpe sur les chaises. Il essai de courir, il tombe comme une masse.

A deux ans La marche est beaucoup plus aisée, l’enfant sait courir ; il se lève seul de son lit ; il sait descendre seul un escalier, marche après marche sans alterner les pieds. Il s’accroupit pour ramasser un objet à terre.


Préhension

Il boit seul, tient bien sa timbale, veut manger seul, porte mieux sa cuillère à sa bouche mais se salit beaucoup. Il se déshabille seul partiellement, il enlève chaussures et chaussettes, déboutonne certains vêtements, tourne une poignée de porte.

Il vide les boîtes et les tiroirs. Il peut prendre plusieurs objets à la fois, les jette à terre. Il lance une balle. Il tourne les pages d’un livre ; il aime gribouiller.

Il suce moins son pouce. Il ne distingue pas encore le mal et le bien. Il n'aime pas quand ses parents s'en vont. Il s’intéresse aux images. Il aime jouer avec les voitures, placer des perles dans une boîte et la renverser ensuite, tirer un wagon de cubes empilés... Il joue à imiter l'activité de ses parents.


Le « parler bébé »

le verbe exprimant l’action, il est normal que l’enfant s’en serve à l’âge où il est si actif. Pour commencer, il l’emploie à l’infinitif et au participe : Papa pa(r)ti. Les personnes, les temps, viendront plus tard. Pour l’instant, la phrase se compose donc d’un mot ou deux.

L’enfant dit poupe car il ne sait pas dire soupe, si l’adulte imite l’enfant, il ne remplit pas son rôle, et il déforme les mots, l’enfant répètera longtemps poupe.

C’est dommage, car, à cet age, l’enfant commence à s’intéresser aux noms des objets qui l’entourent. Son langage s’est enrichi d’une dizaine de mots à 18 mois dont il connaît la signification. Il parle de lui à la 3me personne.

Entre 20 et 24 mois apparaît la 1ère phrase (apposition de 2 mots) et environ 200 mots. Il connaît de plus en plus de mots, surtout des verbes et des noms.


Propreté

Le bon moment pour l'acquisition de la propreté chez l'enfant est celui où votre enfant est physiologiquement et psychologiquement prêt. Chaque Bébé à son rythme. Il est donc indispensable de ne pas pousser le bébé à devenir propre sous prétexte que le bébé de la voisine l'est déjà. Les filles étant un petit peu plus précoces que les garçons.

De plus, physiquement, le bébé n'est pas apte à se contrôler avant 18 mois, sauf quelques exceptions. Afin de vérifier si le bébé est apte à se contrôler, observez-le monter des marches. Si il est capable d'alterner les pieds comme un adulte, cela signifie qu'il est capable de contrôler les muscles de son sphincter.

Quelques conseils pour réussir l'apprentissage de la propreté


manan bébé

Comment réagir face au « non » ?

Avoir de l'autorité, ça prend du temps, c'est peut-être pour cela que certains parents y renoncent. De 18 mois à 2 ans, votre enfant n'a aucune limite, et il en attend du monde qui l'entoure. Si les parents ne réagissent jamais quels que soient ses actes, l'enfant peut avoir le sentiment d'être négligé ou abandonné.

La société est faite de règles à respecter, commencez par les plus simples : ne pas taper, ne pas casser, comprendre que le monde ne tourne pas autour de soi uniquement.

N'attendez pas la dernière limite pour montrer votre autorité, sinon vous allez voir chez votre enfant une montée en puissance des « non » et des caprices. Il est très difficile de reculer ensuite, lorsqu'on a permis quelque chose une fois.


le sommeil des tout- petits

Les tout-petits se pousseront jusqu’à l’épuisement physique et n’anticiperont avec aucun plaisir l’heure du coucher qui signifie pour eux ne plus être en plein cœur de l’action. En fait, si vous le laissez faire, votre tout-petit consacrera la soirée entière à retarder son dodo. Évidemment, il est tentant de permettre à votre enfant de s’endormir quand et où bon lui semble. Toutefois, le résultat n’est pas souhaitable. Surveillez plutôt l’heure pour voir quand il commence à se montrer fatigué et c’est à cette heure-là qu’il devrait se coucher régulièrement.

Faites preuve de constance et planifiez soigneusement la routine de l’heure du coucher de votre enfant. Une fois que celle-ci sera bien établie, essayez de ne pas en dévier. Cet horaire indique à votre enfant ce à quoi il peut s’attendre. Un changement dans la routine est souvent la cause du réveil au cours de la nuit.

Le fait de changer de chambre ou la perte d’un doudou préféré peut aussi perturber le sommeil. Ces raisons pourraient toutes réveiller votre enfant. Cependant, il doit apprendre à se rendormir.

> Haut de page Bébé de 18 mois à 2 ans

Nouveau-né | Bébé de 1 à 4 mois | Bébé de 4 à 8 mois | Bébé de 8 à 12 mois
Bébé de 12 à 18 mois | conseils propreté bébé

chambre bébé