Alimentation du bébé

Une alimentation du bébé diversifiée va contribuer au développement général de l'enfant dans plusieurs domaines :


alimentation bébé

  • le développement sensoriel : goût, couleur, odeur, consistance des aliments;
  • le développement moteur, en mastiquant et en apprenant à manger à la cuillère et à boire à la tasse, et;
  • le développement psychologique et social : vivre en société en participant au repas familial.

Le repas c'est un moment privilégié de contact et d’échange avec votre enfant.

Une alimentation plus variée

Le lait est, jusqu’à 4 mois inclus, l’alimentation de base de votre bébé. À partir du 5e mois, vous allez progressivement lui faire découvrir d’autres aliments : c’est la période de la diversification. Quels menus lui préparer ? Comment développer son goût ? Des conseils et des idées pour qu'il découvre le plaisir de manger.

Alimentation du bébé à partir de 4 mois

Les céréales infantiles 1er âge (appelées communément farines) diastasées sans gluten (riz, maïs, tapioca) peuvent être proposées à partir du quatrième mois (une cuillère à café par mois d’âge). Elles ne sont pas indispensables à cet âge.

Attention aux dosages indiqués sur les boîtes, ils dépassent souvent les besoins de votre enfant.


Alimentation du bébé à partir de 5 mois

Si vous nourrissez votre enfant au biberon, il est nécessaire de remplacer le lait 1er âge par un lait 2e âge.

Vous allez pouvoir également commencer à introduire de nouveaux aliments dans la nourriture de votre enfant.

C’est l’occasion pour lui de découvrir des goûts nouveaux et de faire de nouvelles expériences. La diversification favorise et accompagne le développement sensoriel et physiologique de votre enfant.

  • Il est habituel de commencer par les légumes et d’introduire ensuite les fruits, et cela en donnant un seul aliment nouveau à chaque fois.
  • Les quantités seront augmentées en douceur, sans insister, en tenant compte du goût et de l’appétit de votre bébé pour ces nouveautés.
  • Vous pouvez proposer 1 à 3 cuillères à café les premiers jours pour arriver à 4 ou 5 cuillères à soupe au cours des 5 à 6 semaines suivantes.

Il est important qu’elle se fasse très progressivement, afin :

  • De maintenir un apport de lait suffisant (1/2 à 3/4 de litre par 24 heures),
  • D’éviter les risques d’allergie.

Les légumes :

À proposer à la cuillère avant ou après le sein ou le biberon (ou dans le biberon de lait) : carottes, poireaux, épinards, haricots verts, tomates, salade, courgettes, betteraves, endives, aubergines, brocolis sont cuisinés maison ou achetés en petits pots.

Les légumes frais ou surgelés sont cuits à la vapeur ou dans un peu d’eau à la casserole, ou au microonde avec très peu de sel, puis mixés finement. Pour lier les légumes, vous pouvez ajouter un peu de courgette ou de pomme de terre.

Attention : les préparations maison ne seront conservées que 24 heures au réfrigérateur ou seront congelées le jour même.

Les fruits :

À proposer à la cuillère ou au biberon : pomme, poire, pêche, prune, abricot, orange, clémentine, pamplemousse rose, raisin sont donnés en jus – sans sucre ajouté – en compote ou pochés. Ils peuvent être frais ou conditionnés en ampoule, en petits pots ou surgelés.


Alimentation du bébé à partir de 6-7 mois
  • Le fromage blanc, les petits suisses (30 et 40 %) et les yaourts. À donner de préférence nature ou légèrement sucré avec de la gelée, du miel, de la confiture, de la compote de fruits ou du sucre.
  • Les céréales infantiles 2e âge avec gluten, à cuire ou instantanées, sont données dans le biberon ou à la cuillère en bouillie.

Attention : certaines céréales sont déjà lactées et sont à préparer avec de l’eau (“farine” lactée biscuitée).

  • La viande (bœuf, poulet, dinde, lapin, agneau) sans matière grasse, rôtie sans sauce ou cuite à la vapeur.
  • Le poisson (lieu, colin, cabillaud, merlan, sole, flétan, limande…) cuit à la vapeur, au four ou en court-bouillon.
  • Le jaune d’œuf dur et le gruyère râpé.

En cas de terrain allergique, introduire le poisson et le jaune d’œuf vers 9 mois, voire un an.

Comme pour les légumes et les fruits, vous pouvez utiliser les produits surgelés et les petits pots.


manan bébé

Alimentation du bébé à partir de 8-9 mois

Il coordonne maintenant ses gestes avec plus d’habilité et veut prendre les jouets qui passent à sa portée. On peut privilégier ceux qui donnent accès à la notion de causes à effets, ceux qui l’accompagnent dans ses premiers pas :

  • Les fromages à pâte molle.
  • Le riz, les pâtes et la semoule.
  • Un quignon de pain à grignoter ou un biscuit (avec modération et en surveillant votre enfant).

Alimentation du bébé à partir de 10-12 mois

Les matières grasses : beurre cru, crème fraîche, huile (de préférence d’olive), à raison d’une cuillère à café par jour.

Elles peuvent être ajoutées aux purées et potages que vous préparez vous-même (ne rien ajouter aux petits pots).


Alimentation du bébé après 12 mois
  • L’œuf dur entier (jaune et blanc).
  • Les crudités (assaisonnées ou non).
  • Les lentilles (en purée finement mixée).

Alimentation après 15 mois

Les céréales type müesli, corn flakes, crüesli… peuvent, à cet âge, remplacer la farine dans la bouillie du matin (produits déjà très sucrés : ne pas en rajouter).


Alimentation après 18 mois

Les légumes secs : pois cassés, haricots blancs, flageolets, pois chiches en purée sont finement mixés, afin de faciliter leur digestion.

La viande, le poisson, l’œuf et les fromages apportent l’essentiel des protéines nécessaires à votre enfant.

À donner mixé, mouliné et mélangé aux légumes. Commencer par 1 cuillère à café, 2 cuillères à café à huit mois, 1 cuillère à soupe à un an et 2 cuillères à soupe (50 g.) à partir de deux ans.

Ces quantités sont à respecter pour ne pas surcharger l’élimination rénale.

> Haut de page Alimentation du bébé

9-120x90_JC

Menus journaliers | Recettes pour bébé | L'allergie alimentaire chez l'enfant