Après l'accouchement

Juste après l'accouchement, dès l'expulsion du placenta l'hypophyse secrète une hormone de lactation, engendrant ainsi la montée laiteuse. Votre moral aussi après toutes ces épreuves n'est pas au beau fix, c'est le commencement du baby blues...

La montée du lait

Dès l'expulsion du placenta l'hypophyse secrète une hormone de lactation, la prolactine, qui va agir directement sur les glandes mammaires.

Deux jours après l'accouchement, vos seins vont gonfler et durcir. C'est la montée laiteuse.

Si vous allaitez, vos seins vont rester distendus pendant tout le temps que durera l'allaitement. Si vous n'allaitez pas, on vous fera prendre quelques comprimés qui stopperont la montée du lait.

> Haut de page


Le baby blues

C'est une chose incompréhensible et inexplicable, vous n'avez pas le moral. Vous avez envie de pleurer sans raison et n'avez plus le gout à rien.

C'est le post-partum blues, c'est-à-dire la dépression des accouchées. Sachez que cet état existe et qu'il n'a rien de honteux.

Due au bouleversement hormonal énorme, cause du déclenchement de l'accouchement, cette déprime d'origine purement physiologique est encore accentuée par la fatigue de 9 mois de grossesse, celle des efforts de l'accouchement, du sang perdu et du sommeil perturbé par l'alimentation et les soins à donner au bébé.

> Haut de page

maman bébé

Le retour des couches

C'est la réapparition des premières règles et donc le rétablissement d'un cycle menstruel normal. Le retour des couches peut survenir à des dates variables, suivant que vous allaitiez ou pas.

  • Si vous allaitez, il se produit environ 4 mois après l'accouchement. Quelquefois plus tôt, mais le plus souvent plus tard, c'est- à -dire tant que dure l'allaitement, sauf s'il se prolonge de nombreux mois.
  • Si vous n'allaitez pas, le retour des règles survient plus rapidement. En général 6 à 8 semaines après l'accouchement avec des variations individuelles plus ou moins grandes.

La plupart du temps, l'écoulement de sang de ces premières règles est supérieur à la normale.

> Haut de page



La reprise des relations sexuelles

Il faut attendre que les saignements qui suivent l'accouchement soient arrêtés et surtout que la vulve soit cicatrisée. N'ayez pas des relations sexuelles si elles sont douloureuses, car vous finirez par avoir inconsciemment un reflexe négatif d'auto-défense.

Naturellement, vous aurez une hygiène irréprochable afin d'éviter tout risque d'infection qui pourrait monter dans l'appareil génital.

Dès l'instant ou vous reprendrez les relations sexuelles, vous devez envisager une contraception si vous ne voulez pas démarrer une nouvelle grossesse.

Attention, méfiance ! Si vous allaitez, ne croyez pas la tradition qui veut que tant qu'une femme allaite, elle est protégée d'une nouvelle grossesse.

> Haut de page

7-468x60_JC_Maternité

Les obligations postnatales

Pour vous

Une visite médicale est obligatoire 6 semaines après l'accouchement. Elle consiste en un examen au cours duquel le médecin vérifie que tous vos organes génitaux ont retrouvé leur place et sont en bon état. Il examinera en plus, les seins, la paroi abdominale et le périnée. N'oubliez pas de lui signaler toute anomalie et toute gêne.

Pour votre bébé

L'enfant doit être soumis à des visites médicales obligatoires à des périodes précises. La première année, 9 visites sont obligatoires : au cours de la première semaine qui suit la naissance, une avant la fin du premier mois et une au cours des 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, 9ème et 12ème mois.

La deuxième année, 3 visites sont obligatoires : au cours des 16ème, 20ème et 24ème mois.

Ensuite l'enfant doit être soumis à une visite obligatoire tous les six mois pendant les 4 années suivantes.

> Haut de page


Calmer votre bébé quand'il pleure

Durant les trois premiers mois, votre bébé pleure,… pleure ... pleure régulièrement. C’est son seul moyen de communication.
Contrairement à une idée reçue, le laisser pleurer n’arrangera pas les choses. Utilisez ces quelques techniques simples pour l'aider à retrouver son calme:

  • Proposez lui une tétée, c’est souvent le meilleur moyen de l’apaiser, la faim et la douleur sont les causes les plus fréquentes de ces pleurs.
  • Câlinez-le ! Un tendre contact suffit pour faire cesser les pleurs ;
  • Pensez aussi à le bercer. Cela va l’apaiser.
  • Prenez-le dans vos bras, bien contre vous, et promenez-le dans la maison ;
  • Faire un massage sur le ventre ou sur le dos. Le contact de vos mains le rassurera ;
  • Donnez-lui quelque chose à sucer.
  • Distrayez-le avec des objets colorés ou des formes brillantes.
  • Si malgré tous ces petits trucs il continue de pleurer ou de crier, parlez-en à votre médecin.
    Mais surtout, ne laissez jamais un bébé pleurer trop longtemps.

> Haut de page Après l'accouchement

Baby-Walz Dormir & Se relaxer

La préparation | Les signes | Les contractions | La perte des eaux
Le jour de l'accouchement | Le terme dépassé | Accouchement provoqué
Les premiers soins de bébé | Accouchement prématuré | Présentation du bébé
Après avoir accouché | Le bassin maternel | La valise maternité

Baby-Walz La mode bébé
7-120x600_JC_Maternité
Baby-Walz Soins du corps