Experience accouchement 4

Je voudrai partager avec vous l’expérience de mon premier accouchement.

J’étais chez ma belle famille, mon mari était absent ! Chaque soir je dors en pleurs, et j’espérais que ça ne soit pas pour cette nuit, c’est la peur de l’inconnu.

Le jour J est arrivé, c’était la veille de ma DPA annoncée par ma gynécologue. Pertes rosâtres à 3h du matin, première contraction qui m’a fait réveiller à 6h du matin. J’ai su donc que c’est bien ce jour là que je vais accoucher. Je commençais alors à compter les intervalles entre les contractions, une heure et plus, vers 8h rupture du bouchon muqueux. Les intervalles ne sont pas encore réguliers une demi heure, 20 mn. 17h je commençais à avoir des contractions chaque 10mn. Alerte je dois aller à l’hôpital !!! Mon beau père, belle mère et belle sœur m’accompagnèrent.

A mon arrivée à la maternité, la sage femme a pris mes informations personnelles, première consultation, col ouvert à 5 doigts, vers 18h30. Admise dans une salle ‘de travail’ je continuais à avoir des douleurs de plus en plus forte, je respirais de mon mieux pour soulager mes douleurs. J’essayais de me reposer quand la contraction cesse, je me sentais très fatiguée. Ah belle interruption, mon mari arrive, il était très loin, mais le destin a voulu qu’il soit là avant la naissance de son bébé.

Une autre consultation, col à 8 doigts, « patience madame, il ne vous reste pas beaucoup » me dit la sage femme.

Les douleurs deviennent insupportables, c’est un petit hôpital, pas de péridural ni même de …. Gynécologue !!!! je commençais à crier, je me suis mise à genoux tenant le bord du lit, le temps de répit est négligeable, durant les 2 ou 3 contractions qui suivent, j’ai su que c’est le moment, mon bébé appui très fort, j’ai appelé la sage femme, elle me conduit sur la table d’accouchement, dilatation complète, c’est le moment !! « Allez madame respirez bien et poussez », au bout de la 3eme poussée, aidée par une sage femme qui m’appuya sur le ventre, une épisiotomie, Anis mon petit ange est né à 23h35. Quel soulagement, toute douleur a cessé, rien n’est plus important, j’ai hâte de prendre mon bébé dans mes bras.

Je suis de nouveau enceinte, j’ai peur tout comme la première fois, si ce n’est pas plus, mais j’ai hâte aussi de voir mon bébé.

Bon courage à toutes les mamans et futures mamans.

> Haut de page

Nom*
Adresse e-mail*
Veuillez inserer
votre article ou
votre histoire.

Merci de saisir ci-dessous les lettres de l'image.

  

Experience accouchement Nadia
Experience fausse couche | Experience accouchement-1
Experience accouchement-2 | Experience accouchement-3
Experience accouchement-5 | Experience accouchement-6