La pilule contraceptive


pilule contraceptive, pilule, contraception, estrogènes, progestérone

La pilule contraceptive hormonale modifie le niveau habituel des estrogènes et de la progestérone.

Les pilules associant les deux hormones bloquent l'ovulation. Celles ne contenant qu'une sorte d'hormone du type progestérone empêchent aussi l'ovulation, mais de manière moins constante.

Ces produits progestatifs provoquent un épaississement de la glaire cervicale, la rendant imperméable aux spermatozoïdes et modifient la muqueuse de l'utérus.

Il existe différents types de pilules:

  • Les pilules œstro-progestatives sont les plus courantes. Elles associent œstrogènes et progestatifs. Leur principale action est de bloquer l'ovulation.

    Elles doivent être prises trois semaines sur quatre. En fin de chaque plaquette, pendant la semaine d'arrêt, les règles surviennent.

  • Les pilules micro-progestatives sont aussi dites micropilules, ne contiennent que des progestatifs à doses minimes et doivent être prises en continu.

    Leur action est de modifier la glaire sécrétée au niveau du col de l'utérus. La conséquence de cette modification de la glaire est d'empêcher la progression des spermatozoïdes.

    Mais leur action ne se limite pas là puisqu'en modifiant le revêtement de la paroi utérine, elles rendent impossible toute nidation de l'œuf.

  • La pilule du lendemain aussi appelé pilule de "contraception d’urgence". Son emploi doit être exceptionnel. C’est une méthode occasionnelle qui ne peut pas remplacer une contraception régulière.

    C’est une méthode de rattrapage à utiliser en cas d’accident, d’absence ou d’oubli d’autres moyens de contraception.

> Haut de page La pilule contraceptive

Contraception Naturelle | Les spermicides | Le préservatif | Le diaphragme
La cape cervicale | Le stérilet | L'implant | La pilule |